☆ Livraison gratuite dans le 93 jusqu'au 29 Juillet ☆

Focus sur... la linogravure

Nous employons souvent des termes spécifiques pour évoquer les techniques de créations de nos talents, mais quand on n'est pas un expert, cela peut rester assez abstrait. Nous allons donc vous proposer des petits focus techniques pour mieux comprendre les savoir-faire de nos talents et ce qui se cache vraiment derrière les techniques qu'ils emploient !

Nous commençons avec la linogravure, technique de gravure utilisée par la créatrice Zitounelino.

 

Pour réaliser une linogravure, il faut tout d'abord... Graver.

Graver, c'est l'action de dessiner en creusant une plaque de linoléum au moyen de gouges. Une étape qui demande précision et finesse, surtout pour les motifs très détaillés.

La linogravure est ce qu'on appelle une technique de taille d'épargne. On "épargne" ou plutôt on retire la matière que l'on ne souhaite pas imprimer, et difficulté supplémentaire, le motif doit être gravé... A l'envers !

 

Il s'agit ensuite d'encrer la plaque gravée. L'encre se pose sur la partie qui n'a pas été creusée. Les creux deviendront des blancs à l'impression.

L'encrage est un élément clé de la réalisation : Tania conseille d'investir dans un bon rouleau et des encres de qualité (à eau ou à huile), de bien encrer son rouleau (ni trop, ni trop peu) puis de tourner la plaque de lino à plusieurs reprises pour ne pas oublier les angles, par exemple.

 

On peut ensuite passer à l'impression. Pour cela, on va presser la plaque encrée contre un papier pour obtenir la linogravure. 

Petits tips de Tania :

  • on place la feuille de papier sur la plaque, et non l'inverse, comme on le ferait avec un tampon.
  • sans presse, on peut imprimer avec le dos d'une cuillère et obtenir de jolis résultats avec du papier japonais plus fin. 

On obtient ainsi le résultat final, l'épreuve. Chaque tirage est unique car imprimé à la main.

La technique de linogravure est artisanale. Les imperfections font tout son charme, car chaque épreuve est faite à la main. Les bonnes (ou mauvaises !) surprises du premier tirage sont toujours des moments uniques ! 

Tania confie d'ailleurs " il est rare que je réussisse à tirer plus de 6 impressions en une après-midi".

Vous voilà plus informés sur la linogravure... A bientôt !